La P1 reprend la compétition: l’avis de Bastien.

24 août 2015

La P1 jouera ce mercredi soir son dernier match de préparation (20h45 à Natoye) contre Libramont avant de rentrer dans le vif du sujet samedi avec le premier tour de la Coupe de Province (18h à Faulx).

Une compétition que’on attend depuis un an suite à l’élimination trop rapide face à Bouge l’année dernière. « On a un peu rigolé de nous suite à ça, expliquait Bastien. Donc forcément, j’attend cette revanche avec impatience et le groupe aussi. J’ai fait de cette coupe un objectif car c’est le moyen le plus facile de gagner quelque chose et on doit profiter du tirage favorable, face à des équipes évoluant dans des divisions inférieures . » Du coup, le mois d’août a été préparé en fonction avec notamment deux matchs contre la P2 de Ciney. « Je ne voulais plus que comme l’année dernière, on tienne tête à une R1 et qu’une semaine plus tard, on soit éliminé contre un P3 parce que le style de jeu est complètement différent. Pour le reste, on ne peut pas dire que je sois encore totalement satisfait jusqu’ici mais depuis le premier match, on progresse et on a surtout une meilleure assise défensive, ce qui est très important pour moi. Contre Ciney B, on n’encaisse que 30 points c’est qui est vraiment bien, quelque soit la division dans laquelle évolue l’adversaire. »

Mais le gros bémol jusqu’ici c’est la blessure longue durée d’Amory (Cleymans). « Je comptais vraiment sur lui pour compenser le départ de Lio en Erasmus. J’espérais vivre un début de saison plus tranquille qu’il y a un an avec les blessures de Flo (Baerts) et Julien Bastien. Mais ce n’est pas le cas donc j’ai dû rappeler Quentin Degueldre. Cela permettra de faire descendre Arnaud Haquenne à l’aile. »

Quoi qu’il en soit, rendez-vous samedi soir à Faulx, avant la présentation des équipe dimanche à Natoye (13h).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.